Les « Lionceaux » prennent la leçon des « Etalons »

 

En concédant sa deuxième défaite en autant de sorties face au Burkina (3-2), le Sénégal a été éliminé mardi 11 janvier 2011, au premier tour de la Can (U17) au Rwanda.

lionco

Un tour et puis s'en va. La faute à un manque criant de réalisme. La sélection cadette du Sénégal a enregistré sa deuxième défaite mardi, face au Burkina Faso (2-3), lors de la seconde journée des matchs de poule de la Can rwandaise. Déjà défait par l'Egypte samedi dernier (1-2), les protégés de Boucounta Cissé étaient contraints à ne pas perdre pour poursuivre l'aventure. Sur une pelouse en meilleur état que lors de la première journée, les sénégalais vont pourtant se créer le plus d'occasions dans les vingt premières minutes. Samba Ndiaye et ses partenaires envoient tour à tour le ballon dans les bras du portiers Burkinabé (10e, 17e et 25e minutes), et dans le décor à la 17e minute.

Les « Lionceaux » payeront cash ces erreurs face à des «Etalons » qui leur donnent une vraie leçon de réalisme en inscrivant 3 buts en l'espace de cinq minutes. A la 25e minute c'est tour d'abord le jeune Zamiou Sama qui récupère un ballon dans la surface entre deux défenseurs sénégalais, après que le portier Babacar Niass eut repoussé une première frappe des 25 mètres. Les «Etalons » ouvrent la marque et sur l'engament, les «Lionceaux » perdent le ballon dans le rond centrale. Sénior Zerbo mène bien la contre-attaque en dévasant la sortie du gardien pour porter la marque à deux buts à zéro. La défense sénégalaise prend eau et encaisse un troisième but inscrit à nouveau par Zamiou Sama à la 28e. C'est sur ce score de 3-0 qu'intervient la pause.

A la reprise les boys de « Bou » réduisent la marque à deux reprises grâce à Massalan Rémy (49e) et Ibrahima Dramé (52e). La bande à Hervé Diedhiou croira à l'égalisation dans les derniers instants du match, mais l'arbitre signalera une position de hors-jeu. Le Sénégal quitte ainsi la compétition et tentera vendredi de sauver l'honneur face au pays hôte. Les Rwandais ont d'ailleurs assurés leur place en demi-finale en venant à bout de l'Egypte (1-0). Les Amavubi cadets du Rwanda sont les premiers qualifiés du continent pour le mondial 2011 au Mexique.

 

Rude apprentissage

Pour leur première participation à une phase finale de Can, les lionceaux avaient de grandes ambitions. En quittant Dakar, la sélection cadette visait le carré d'As. Arrivée sur Kigali, le sélectionneur Boucounta Cissé avait revu ses ambitions à la hausse en disant vouloir le trophée continental. Cette ambition était loin d'être démesurée au vu du potentiel dont regorge cette équipe. Seulement les gamins de Boucounta ne parviennent toujours pas à faire preuve de réalisme devant les buts. Pour venir à bout du brésil (2-0) en amical le 11 décembre 2010, les «Lionceaux » avaient vendangé un nombre incalculable d'occasions. Ce fut le même cas de figure face à l'Egypte. En haute compétition, ce genre de handicap combiné au manque de concentration se payent comptant.

Gaëlle YOMI