Diodio-Diouf-helios-vs

La blessure de la meneuse de l’équipe nationale du Sénégal, Mame Diodio Diouf lors de l’Afrobasket 2013 a remis au goût du jour les problèmes de prise en charge des joueuses lorsqu’elles viennent en équipe nationale. Depuis la fin de l’Afrobasket en septembre 2013, l’actualité de la balle orange est marquée par les déboires de la Lionne à propos de sa rééducation. Après l’interruption de ses soins en Italie en début janvier, le Comité de Normalisation du Basketball (CNBS), a finalement procédé à la remise ce mercredi 15 janvier, du chèque (5000euros soit 3millions 280 Fcfa) devant assurer sa «rééducation pour une période de 6 mois », renseigne un communiqué du CNBS. La missive du comité révèle également que pour les besoins de l’Afrobasket le chef de l’Etat Macky Sall avait débloqué 5 millions Fcfa pour les  assurances. Montant que la défunte fédération dirigée par Baba Tandian n’a pas utilisé dans ce sens puisque la police d’assurance prise s’élève à 358.000Fcfa. «Le CNBS, rappelle que la question du paiement d’une assurance en bonne en due forme pour les besoins de l’Afrobasket féminin de Maputo a été posée au Président de la République Monsieur Macky Sall qui avait donné dans ce sens 5 millions de francs Cfa. La police souscrite dont le CNBS dispose d’une copie, n’a coûté que 358 000 francs, pour toute la délégation participant à l’Afrobasket, et donc n’est pas en mesure de couvrir le sinistre de Diodio. Cela constitue assurément un détournement d’objectif mais aussi justifie, aujourd’hui les difficultés de prise en charge des soins de la joueuse», indique le CNBS.  A signaler que la prise en charge de la rééducation de Diodio, a été faite par la Délégation Générale à la Protection Sociale et à la Solidarité Nationale (DGPSSN). En outre, le CNBS a trouvé dans le cadre d’un partenariat de sponsoring avec une société qui a alloué une aide globale de 4 millions de francs, payable chaque mois par tranche de 500 000 francs, à compter de fin décembre 2013.

Gaëlle YOMI