Sommes-nous embarqués dans une histoire sans fin à la fédération sénégalaise de Karaté ? La question mérite d’être posée puisque chaque fois qu’on semble voir le bout du tunnel, il y a un nouveau rebondissement. Le dernier en date, le vrai-faux mail du président de la  Fédé.

Gaëlle YOMI

615_340_SA_MAMADOU-SAAR

 

 

La semaine dernière a été marquée par la réélection de Mamadou Sarr au poste de président de l’instance. Lors de sa conférence de presse il avait précisé que l’arbitre international Ndoumbé Fall n’avait pas été réintégrer au niveau de l’instance mondiale. Cette dernière qui au lendemain de l’Ag du 13 mars avait informé ne plus vouloir exercer lors des compétitions nationales, avait par la suite préféré ne pas répondre pour le moment à cette sortie de Mamadou Sarr. Dans ce stand-by, les choses bougent encore dimanche dernier. Précisément à 23h 10, lorsqu’un courriel (supposé) signé de Mamadou Sarr insiste sur le fait que Ndoumbé Fall ne serait pas réintégrée dans la fédération mondiale même sous demande du Ministre des Sports. «Je vous envoie ci joint la lettre qui a sorti Madame Ndoumbé FALL de la Commission mondiale d'arbitrage de karaté sous ma demande depuis décembre 2012 à Paris. Je vous signale que, je suis le Président de la Fédération Sénégalaise de karaté et même si elle demandait une clémence, elle ne sera plus dans la commission mondiale. Elle est déjà sortie, donc même sous la demande du Ministre des Sports, je ne la ferai plus réintégrer et je tends la main à tout le monde sauf Elle, et j'affirme mes propos», indique cet extrait du courriel paru dans notre édition de lundi. Ayant tenté de joindre le président Sarr sans succès dans la nuit de dimanche, nous l’avons finalement eu hier lundi. Ce dernier se dit surpris de ce mail qui porte pourtant sa signature complète. «D’après ce que vous venez de me lire, ce langage n’est pas le mien. J’ai d’ailleurs utilisé ma boîte mail ce matin mais je n’ai pas envoyé ce texte», renseigne Mamadou Sarr au bout du fil. Après comparaison des adresses mails, elles sont identiques à …une lettre près.

Quid de la lettre joint en PDF ? «Cette lettre je l’avais envoyée depuis décembre aux membres du comité Directeur. Il s’agit d’un piratage. C’est facile de créer une adresse à mon nom et signer avec mes données», conclut Mamadou Sarr dont le démenti intégral est dans l’encadré ci –dessous.