Un nouveau Comité directeur en place

 

3361004-4827798

La Fédération sénégalaise de taekwondo a tenu son Assemblée générale ordinaire samedi 2 février 2013 au stade Léopold Sédar Senghor. Après dix heures (11h-21h) de conclave, la discipline est entrée dans une nouvelle ère. Le président sortant, Moubarak Lô, qui avait déjà signifié son intention de ne pas briguer un nouveau mandat, indiquera également dans son propos liminaire qu’il renonce à se «représenter dans le Comité directeur (Cd) car nul n’est indispensable. Je demeure membre actif en tant que président de club». Ses détracteurs réunis au sein du Collectif pour le Renouveau du Taekwondo (Crt) et celui pour la Réforme du Taekwondo avaient donc la latitude de se positionner. Sur les 311 clubs affiliés à la Fédération, 119 clubs en règle ont procédé à l’élection de 12 des 18 membres du Comité directeur. Les 6 autres seront cooptés.

23 candidatures ont été enregistrées et les 12 élus au suffrage universel secret  sont : Fodé Sakho, Mamadou Faye, Idrissa Diokh, Ababacar Fall, Ibrahima Ba, Pélagie Faye, Momar Faye, Cheick Ngom, Khady Diop, Faniang Dièye, Nazirou Mbaye et Abdoul Latif Mbaye.

En accédant au Cd, le président de la ligue de Dakar, Fodé Sakho, qui est pressenti pour le poste de président de la Fédération, semble sur la bonne voie. Il lui reste à présent à convaincre ses paires du Cd de lui confier les rênes de la Fédération. La liste des six cooptés devra être validée par la tutelle cette semaine. 

L’Ag a également permis aux taekwondoïstes de laver leur linge sale en famille. Il a été principalement reproché à l’équipe sortante d’avoir eu une gestion partisane depuis 2009, de faire du lobbying. La sélection nationale a décrié des manquements dans la prise en charge des Lions, etc.

Le ton est parfois monté et l’ancien Dtn, Ismaëla Traoré a dû exhorter tout le monde à faire prévaloir l’esprit boudo (respect de la personne). Les travaux arriveront à leur terme sous la supervision de Cheikh Sarr, représentant du ministre des Sports, et Souleymane Gaye, représentant du Cnoss.

Gaëlle YOMI