En venant à bout du Mali (55-50) sur le teraflex de Marius Ndiaye,  le Sénégal a renoué avec dame coupe 27 ans après le sacre de la génération 1985. A l’époque,  les championnes du jour n’étaient même pas encore des embryons ! L’Egypte décroche la médaille de Bronze.

 

IMG_9497une équipe en or!

Le choc entre le Sénégal et le Mali a tenu toutes ses promesses en finale  ce samedi  29 septembre 2012 au stadium Marius Ndiaye. Au terme d’une rencontre alléchante,  les sénégalaises décrochent le trophée de la 12e coupe d’Afrique U18 devant le voisin malien (55-50). Dans ce derby ouest africain, le Mali avait pourtant pris le meilleur départ sur le parquet,  grâce notamment à une excellente Aminata Traoré. La pivot,  assure les rebonds, sert idéalement ses coéquipières pour permettre au Mali de mener 6-0, puis 17 à 9. Côté Sénégal, la révolte vient de l’inévitable Yacine Diop, 13-19 à la fin du premier quart pour le Mali. Le second  acte verra un duel à distance entre Yacine et Aminata. Cauchemar de la défense sénégalaise, Aminata Traoré bénéficie de plusieurs lancers francs qu’elle peine à transformer (1/4). Il reste trois minutes avant la pause, le Sénégal revient à 6 points (23 -29). Le Mali prend un temps mort, mais de retour sur le parquet  ce sont les sénégalaises qui sont le plus en verves. Un tir primé de la capitaine Aminata Kamara  plus un panier à deux points de Ndèye Khady Dieng ramènent  team Sénégal à un petit point (28-29). Les formations vont ensuite faire preuve d’un manque de lucidité et durant 1min 30, aucune n’inscrira le moindre point. La pause intervient sur cette marque de (28-29).

IMG_9421

La mi-temps sera prolongée de 30 min à cause d’une panne électrique dans le stade. Enfin de retour sur le parquet, le Sénégal inscrit le premier panier et passe en tête pour la première fois de  la rencontre (30-29).  Ce troisième quart temps verra une excellente Penda Touré aux rebonds, coté Mali. Les équipes font du chassé croisé au tableau d’affichage, Yacine Diop est toujours dans les bons coups malgré quelques lancers francs manqués. (40-38) pour le Sénégal à l’entame de l’ultime manche.  Le chassé croisé se poursuit, les deux formations sont à 48-48 partout, Aminata Traoré fait un joli contre et permet à Fanta Guindo d’offrir deux points d’avance au Mali à moins 2min. Le Sénégal prend un temps mort. Le jeu reprend,  et grâce à deux lancers francs de Ndèye Khady Dieng le Sénégal recolle à 50partout. La possession malienne n’abouti pas.  Yacine Diop au rebond  adresse une passe minutieuse à Aminata Kamara pour le 52-50 en plus d’une faute. Elle transforme son lancer franc. Moins 45 secondes,  le Mali tente un tir primé qui trouve le bord du cerceau, la contre attaque sénégalaise est fatale (55-50). Les U18 sénégalaises succèdent à l’Egpyte et  réussissent où leurs aînées avaient échoué à domicile face au Mali en 2007. Dans le match pour la troisième place, l’Egypte  remporte d’un cheveu le derby Maghrébin face à la Tunisie après prolongation (45-44).  Signalons que le Mali et le Sénégal représenteront l’Afrique  aux championnats du monde U19 en 2013.

 

Mvp: Yacine Diop “Scorpion girl”

Yacine 189289_3902155277920_1082935615_n

La meilleure joueuse de l’Afrobasket U18 2012, est la Sénégalaise Yacine Diop. N’ayant pris la compétition en marche que lors de la troisième journée en provenance des U.S.A, elle a réussi à mettre tout le monde d’accord par l’étendu de son talent. La révélation de la saison de basket 2011 au Sénégal a été l’atout majeur du 5  major sénégalais. Sa clairvoyance dans le jeu, son engagement,  son sens du collectif  ont logiquement été récompensés par les entraîneurs et journalistes  qui ont voté.  En moins d’un an au pays de l’oncle Sam il faut avouer que Yacine a du style américain aussi bien dans le jeu que dans la vie. Yacine a séduit tous les amateurs de Marius Ndiaye qui adulent jusqu’ à sa nouvelle coupe de cheveux. « La crête » « so special » de Yacine , avec les bords de la tête totalement rasés, est bien partie pour envahir les parquets du championnat national. Autre spécificité ramenée des U.S.A, un tatouage sur le biceps. Si l’emblème du Sénégal c’est le Lion, « Yac » a plutôt opté pour le scorpion. Peut être parce qu’elle est native d’octobre ? D’ailleurs elle  soufflera sur sa 17e bougie au courant de ce 10e mois.  

ECHOS

Aminata Traoré et les Lancers francs

IMG_9431

Pas très adroite aux lancers francs au cours de la partie, Aminata Traoré se voyait conseillée gestuelle à l’appui par sa coéquipière Fanta Guindo,  à chaque tir manqué. Pourtant, cette dernière n’a pas fait mieux qu’Aminata ! En effet Fanta n’a inscrit aucun de ses 5 lancers ! Comme quoi entre la théorie et la pratique il n y a pas qu’un pas. 

Hamrouni Houda : porte étendard  de la Tunisie 

IMG_9484

 

 

Lors de la cérémonie de récompense l’entraîneur Tunisien a du se dire :  si j’avais au moins deux Hamrouni dans mon équipe, ma formation serait sur le podium. La pivot a confirmé qu’elle était bien la dame à tout faire de sa team (comme signalé dans notre précédent  article http://gaelleyomitotti.afrikblog.com/archives/2012/09/29/25209110.html) en décrochant trois distinctions individuelles. A savoir : le titre de meilleure marqueuse avec 122 pts inscrits, meilleure rebondeuse avec 67 rebonds et celui de l’un de meilleur pivot dans l’équipe type. Pour une formation qui a échoué au pied du podium, les trophées de Hamrouni pourront consoler le groupe de retour à Tunis pour un accueil triomphal ! 

Reem Moussa,  déteste perdre

IMG_9492le regard de Reem en dit long !

L’Egypte a beau avoir remporté la médaille de Bronze sur le fil contre la Tunisie, la capitaine Reem Moussa n’avait d’yeux que pour l’or. Elle le déclarait dès l’entame du tournoi en conférence de presse. La courageuse et combative meneuse égyptienne avait du mal a digéré la perte de leur couronne à tel point qu’elle était la seule a ne pas avoir gardé sa médaille autour du coup. C’était presqu’un supplice pour elle de recevoir le trophée de la troisième place. Juste un sourire de circonstance pendant que ses partenaires savouraient la médaille de Bronze.

Soraia «  la belle » ?

IMG_9476

Soraia Deghady, la seule qui pouvait discuter le titre de Mvp à  Yacine Diop, a reçu le trophée de meilleure meneuse du tournoi. Une récompense légitime au vu de son talent et de sa progression, elle qui était Mvp de l’Afrobasket U16. En tout cas cette distinction a ravi le commentateur de la télévision nationale sénégalaise  (RTS) qui  enchainait « la belle Soraia, la ravissante soraia, la sublime soraia », signale une commentatrice un peu agacée. Pour qui passait par hasard, on se serait senti à une remise de couronne de Miss ! Bon, petit rappel les qualités primordiales de Soraia, sur un terrain de basket restent : « Son efficacité aux tirs primés, son intelligence dans le jeu, sa combativité » et comme elle aime bien le préciser son mental ! « Je garde toujours confiance pour produire mon meilleure basket à n’importe qu’elle moment du match » confiait –elle après la victoire face à la Tunisie en phase de poule.

 

Pane électrique 

IMG_9441

L’on aura tout vu côté organisation lors de cette 12e édition de l’Afrobasket.  Entre délestage et inondation du parquet tout au long du tournoi, même  la finale n’a pas été épargnée. Durant 30 min une panne électrique à l’intérieur du stade  a empêché  le début de la seconde période.  Les joueuses étaient obligés de s’échauffer, se ré-échauffer, se reposer, tout en restant concentrés. Pareil scénario n’est pas digne pour une compétition continentale surtout le jour du « Happy end » ! Déjà en journée, le président de la fédération Baba Tandian avait dû tenir un point de presse pour clarifier la situation avec directeur de l’hôtel où logeait les équipes. Ce dernier menaçait de faire déguerpir les formations avant la finale !  

Le 5majors du tournoi  

Aminata Traoré (MLI) - Yacine Diop (SEN) - Maraiam Koné (MLI) - Soraia Deghady (EGY) - Houda Hamrouni (TUN)

IMG_9482

 

Pas facile d’être journaliste

Ca se passe dans la tribune de presse. Donner l’info en temps réel demande aussi de faire le plein de l’estomac ! Pauvre ordinateur  mdr !

IMG_9336

 

« Miss G »  toujours en poste

La compétition fut belle et riche merci d’avoir été connecté sur mon blog ! L’info sportive continue ici, toujours avec un plaisir renouvelé ! Ps : on fait tourner le blog !

IMG_9515

 

 Gaëlle YOMI