Ce samedi 22 septembre 2012 était 100% sport féminin pour « Miss G ». Au programme, la finale de la coupe du Sénégal de football et la deuxième journée de l’Afrobasket U18. Du beau spectacle avec le sacre de Médiour de Rufisque en foot, le show de l’Egypte en basket sans oublier la victoire sur le fil  du Sénégal face au Mali après avoir été mené par 20 points d’écarts (54-52). Go pour les détails.

 

Coupe du Sénégal Dames : Médiour conserve son titre

IMG_8922La joie de Médiour en Vert après le second but 

 

 

La saison 2012 de football féminin a pris fin avec le sacre de Médiour de Rufisque devant les Dorades de Mbour (3-1).  La rencontre disputée au stade Demba Diop a vu les rufisquoises débloquer la situation dès la 16e minute par l’entremise de Fatou Kiné Sène. La pensionnaire de l’équipe nationale met ainsi ses partenaires sur la bonne voie pour la conservation du titre remporté en 2011. La mi-temps intervient sur ce score. De retour des vestiaires, les Dorades recollent au score dès la 46 e minute grâce à Ngèner Diouf. Une égalisation qui a le don de réveiller la bande à Soukaye Cissé. Elle  repasse devant cinq minutes plus tard par le biais de Rokhaya Cissé. Rokhaya devance la sortie de la gardienne et croise parfaitement son tir qui termine sa course dans les filets. Le reste de la rencontre est marqué par une légère domination des Rufisquoises même si, les Mbouroises ne baissent pas les bras. Elles jettent les forces dans la bataille et se font finalement contrer à la 90e minute. Bineta Fall assure la victoire de Médiours (3-1).

Carton jaunes

La finale dame se jouant en lever de rideau de celle des messieurs, l’organisation n’a pas jugé utile de mettre un speakeur à la disposition du match des féminines. Comme d’habitude le flux des journalistes était là pour le match messieurs. Pour info, il s’est soldé aux tirs aux buts après un nul de (0-0) entre Hlm et Renaissance. No comment !

IMG_8889Tribune de presse avant le macth des garçons 

 

Mdr !

A force  de couvrir le foot féminin on devient habitué !  A chaque fois il y a toujours quelqu’un qui pose la question : « c’est une fille ou c’est un garçon sur  le terrain » ? La nouveauté est cette réponse que je n’avais pas encore entendue. C’est une fille qui a posé la question et un journaliste a dit : « C’est le genre neutre ». Elégant ? A chacun de voir !  

 

Afrobasket U18 : L’Egypte déroule, le Sénégal revient de loin

IMG_8953Egypte 

 

La deuxième journée de l’ Afrobasket qui bat son plein depuis le 20 septembre  à Dakar,  a été riche en intensité. La rencontre entre l’Egypte et l’Angola a vu les Egyptiennes assurées le spectacle en s’imposant par 76 à 43. Les protégées de Haytham Eid s’appuient sur leur ailière Ola El Temsahi pour baliser les deux premiers quarts temps (15 -4, 36-13). La jeune fille  plante 19 points à elle seule. Les angolaises sont asphyxiées et les deux derniers quarts temps sont sur le même tempo. En plus de maîtriser la partie, le coach démontre qu’il a un banc fort. Dans ce second acte c’est Soraia Deghady qui assure le show. Elle fait son entrée et confirme son  adresse aux tirs primés et aux lancers francs (100%) pour 14 points. Les pouliches de Fernando Sapalo ne sont jamais parvenues à se hisser au niveau du match.

Une femme dans le match : Ola El Temsahi

IMG_9023Ola au lancer 

 

Dotée d’une mobilité impeccable et d’une excellente vision dans le jeu, Ola El Temsahi est incontestable l’atout majeur du cinq major Egyptien. Avec deux victoires en autant de sorties, les égyptiennes ne cachent pas leur ambition de soulever le trophée. Ola fera sans doute à nouveau parler d’elle lors des prochaines journées. Notamment ce lundi lors du duel maghrébin contre la Tunisie.

Ps : la capitaine Egyptienne Reem moussa s’exprime super bien. 

IMG_9059

 

Le Derby pour les « Lioncelles »

IMG_9071Team Sénégal 

Dans la seconde rencontre le derby ouest africain entre le Sénégal et le Mali s’est achevé au bout du suspense avec la victoire des « Lioncelles » du Sénégal (54-52). Chaque équipe a eu sa mi-temps. Le Mali démarre en trombe et déstabilise les sénégalaises qui fonctionnent en « mode panique ». 18-8 à la fin du premier quart temps. Le Sénégal ne parvient pas à réagir et coule littéralement dans le deuxième quart (40-20). Les « aiglonnes » disposent de 20 points d’avance à la reprise. Le coach sénégalais Birahim Gaye met en place une défense haute (dite hommes à hommes). Les maliennes sont perturbées  et enchaînent les fautes. Leurs trois pivots sont crédités de 5fautes et doivent quitter le parquet. Avec un banc moins fort côté malien, le Sénégal refait son retard malgré d’énormes maladresses (50-45) à moins 2min du terme, puis 50 partout à moins 60secondes. Il reste 6 secondes le tableau d’affichage indique 52 -52, le Sénégal a la dernière possession, Awa Kebe shoot, sa partenaire Adja Ndiaye est au rebond. La défense malienne fait faute. L’arbitre accorde deux lancers francs au Sénégal. Si elle marque le Sénégal gagne. Tout un symbole ! Adja incarne le nouveau visage de Team Sénégal, car elle a fait son entrée en seconde période et assurée aux rebonds. Elle fait preuve de sans froid et inscrit les deux points (54-52). Happy end pour le pays hôte. Deux victoires en deux matchs. Dans les autres rencontres la Tunisie a dominé le Kenya 76-48.  

Gaëlle YOMI