Yawou Dial, Roi des arènes ?

 2467431_3465326

Loin d'avoir le physique de Yékini, la popularité de Modou Lô ou la grande gueule de Balla Gaye 2, Yawou Dial peut quand même se targuer d'avoir l'assurance d'un champion. En se livrant à l'exercice des 30 indiscrétions de Kotch de mercredi 4 mai dernier, le lutteur fantasque a fait plus que dévoiler un pan de sa carrière.

On en apprend des belles! Comme pour s'assurer de ne pas paraître prétentieux, le jeune homme prévient toujours avant de dégainer. Alors qui est le meilleur lutteur de l'arène? «Yawou Dial, bien sûr». Qui est le lutteur le plus technique de l'écurie Pikine Mbolo? «Je vais vous surprendre mais c'est moi». La modestie de Yékini est une autre des qualités que «l'empereur des combats préliminaires» aimerait bien avoir. Sa trouvaille est toute simple et ingénieuse.

A l'heure où le «King» Sérère, profitant de son temps libre, à cause de l'absence de combats en vue pour le moment, fait des tournées sur les plateaux de télévisions de l'autre côté de l'hexagone, Yawou voit, lui aussi,  grand et compte organiser des tournées pour ses fans expatriés d'ici 10 ans. Parce qu'il soutient qu'il en compte beaucoup parmi nos compatriotes émigrés. Faut-il en avoir la main sur le cœur?

 

Gaëlle YOMI