Bazooka gagne Bruce Lee sur décision du Cng

 

Après un recours introduit auprès du Cng par son écurie, le lutteur de Mbour, Bazooka, a été déclaré hier, vainqueur du combat qui l’a opposé dimanche dernier à Bruce Lee de Fass.

52a90df7a0cb6fff25df289f322ed347

 

Déclaré vaincu dimanche dernier lors de son affrontement avec Bruce Lee, le lutteur de Mbour, Bazooka, remporte finalement le combat après décision du  Cng de lutte suite à un recours introduit par ce dernier. La commission disciplinaire a vidé le différent dans la nuit de mardi et l'a rendu publique hier mercredi. Selon le président de cette commission, la décision du corps arbitral a été désapprouvée suite à la vidéo présente dans le dossier déposé par l'écurie de Mbour. En outre, la préparation du drapeau du chef de l'Etat prévu ce vendredi à Diourbel a imposé une gestion rapide de ce contentieux. «Après avoir visionné les images, la commission a décidé que la victoire revient à Bazooka. Aussi, pour  peaufiner la préparation du drapeau du Chef de l'Etat, nous avons préféré en finir au plus tôt», explique Armand Ndiaye.

Néanmoins, Bruce Lee de l’écurie de Fass peut toujours  faire appel de cette décision, surtout qu'après sa victoire, il avait déclaré «que le drapeau du président du Sénat est à Fass et ne quittera pas l'écurie». Avant d'ajouter mercredi dans la presse que «Bazooka doit se taire, je l'ai terrassé 2fois». Au cours du combat de dimanche, Bazoukas comme beaucoup d'observateurs avaient contestés la décision des arbitres de la partie. «Il n’y a aucun doute, tout le monde en est conscient sauf l’arbitre. Je n’ai pas du tout compris sa décision», avait lancé le récent tombeur de Tapha Tine et Thiék. Après le cas de Moudo Lô/Baye Mandione qui n'avait pas connu une issue favorable pour le plaignant (Baye Mandione), cette fois-ci, le Cng a  désavoué les  hommes aux sifflets.

 

Gaëlle YOMI