bayeee

Le président du comité d’organisation du tournoi international de Saint-Louis est très remonté contre l’actuelle meilleur tireur du Sénégal, Fary Sèye (Championne d’Afrique -63kg). Produit de son institut des Sport, le technicien ne digère pas son absence au rendez-vous annuelle de « la vielle ville ». Mbaye Boye parle de trahison de de la part de sa protégée qui a choisi de suivre le planning d’entrainement de la fédération en vue des championnats d’Afrique. « Fary Seye c’est ma fille aînée, j’ai mis tous les moyens pour qu’elle puise réussir. C’est moi qui l’ai amené en France, il n’est pas normale que je l’amène dans un centre et qu’elle ne m’écoute pas. C’est mon élève et non l’élève du Sénégal », martèle –t-il.

Mbaye Boye indique que « Farry Seye n’a toujours pas reçu sa bourse du Cnoss. C’est moi qui paye sa chambre, si le Sénégal avait besoin de médaille, il allait investir sur elle. Elle a été influencé pas ceux qui veulent détruire le judo national. A présent je l’a met à la disposition du Sénégal. Je regrette de la perdre mais, c’est terminé. Je ne peux plus, je suis malade ».

En outre, il a pu se consoler avec la médaille d’or remporté par son  fils Amdy Fall en -100kg. «  Je ferais de lui un champion olympique », promet Mbaye Boye.

Gaëlle YOMI (à Saint-Louis)