Messi_Marta_2011

 

La Fifa a récompensé lundi dernier, les meilleurs joueurs de la planète football. En remportant le Ballon d'or, l'argentin Lionel Messi a réalisé un doublé bien loin du quintuplé historique que son acolyte Marta du Brésil réalise, en décrochant le titre de meilleure joueuse de l'année. La perle du FC Gold Pride, de Santos devance une nouvelle fois l'Allemande Birgit Prinz. Malgré le titre de championne d'europe en 2009, la capitaine de la Manshaft n'était pas parvenue à ravir la vedette à la brésilienne qui semble hypnotisée le jury par ses dribbles au point de faire oublier l'efficacité de Prinz devant les filets. A 33 ans, elle semble ainsi dire adieu à la possibilité de remporter cette distinction une quatrième fois. Marta est bien partie pour battre tous les records plus qu'elle n'a que 25 ans. Pour stopper ce règne sans partage de la fille de Sao Polo sur le football féminin, l'Allemagne devra mettre le paquet durant le mondial de Juin prochain à domicile afin que Prinz puisse espérer enfin détrôner Marta qui lui a succédé depuis 2006.

En attendant, côté foot féminin après Marta c'est le désert et vu le génie de Lionel Messi, le football masculin risque de partir sur ces mêmes bases. Face à de tels talents, les autres joueurs et joueuses doivent juste regretter d'avoir explosé au mauvais moment. Le ballon d'Or 2010 était celui qui pouvait échapper de manière légitime au «lutin» argentin. A présent, la planète doit s'attendre à subir son talent au moins pendant les trois prochaines années, s'il ne tourne pas mal comme ses prédécesseurs, Ronaldihnio et cie !

Gaëlle YOMI