Le Sénégalais Mohamed Ali sur les pas de son homonyme

 

Détenteur de la ceinture Ibf (Fédération Internationale de Boxe) Super Moyen junior, le boxeur sénégalais Mohamed Ali Ndiaye s'attaque à la ceinture sénior Wbo (Organisation Mondiale de Boxe) en mars 2011. Dans cette optique, Ali est en terre sénégalaise pour recevoir le soutien de l'Etat dans un combat à 60.000.000 Fcfa de retombées.

Boxe__Mohamed_Ali_Ndiaye


 

Résident en Italie depuis 2000, le boxeur sénégalais Mohamed Ali Ndiaye a été reçu ce 21 décembre, par le Ministre des Sports Faustin Diatta. En direction des championnats du monde de mars 2011, en Allemagne, le pugiliste sollicite le soutien de l'Etat. Face au Patron du Sport national, la famille du noble art a tenu à rappeler que les promesses faites par le chef de l'Etat en 2008 à l'endroit de Mohamed Ali n'ont toujours pas été matérialisées. «Le Chef de l'Etat m'avait félicité et promis des bonnes conditions d'entraînements afin que je remporte les championnats du monde », soutient-il. A trois mois de l'échéance, il confie vouloir « une préparation pleine de 2mois avec 3 sparring partners. Le titre mondial n'est pas facile, il faut donc bien les payer».

Mohamed Ali affrontera l'Allemand Robert Stieglitz, détenteur de la ceinture Wbo depuis le 22 août 2009, pour la coquette somme de 100.000.000 euros soit 60.000.000 Fcfa. L’Allemand a défendu son titre à 4 reprises et a un palmarès de 39 victoires dont 23 par Ko, pour 2 défaites. C'est dire que la tâche s'annonce ardue pour Ali.

Le Ministre des Sports a promis de lui obtenir une audience avec le Premier Ministre et le Président Wade avant son retour le 5 janvier. Par ailleurs, il envisage faire participer le boxeur à la Coupe mondiale de boxe prévu en 2011 à Dakar en compagnie de Souleymane Mbaye, autre Sénégalais, champion Wba Super Léger, résident en France.

Pour la petite histoire, Mohamed Ali Ndiaye a été porté à un an dans les bras de son homonyme « Cassius Clay » lors de son passage au Sénégal en 1980. Ce « Lion » du ring est issu d'une famille de boxeur avec son père et son petit frère Pape Mamadou Ndiaye, en route pour défendre les couleurs du Sénégal au Jo 2012 en -75kg. S'il a aidé le lutteur Modô Lô avant sont combat contre Mballa Gaye II , ce dernier n'envisage pas de descendre dans l'arène.

Les Vices présidents de la fédération sénégalaise de Boxe, Pape Mbaye et Magatte Ndiaye ont représenté l'instance dirigeante à cette rencontre.  

Gaëlle YOMI