Amadou Dia Bâ franchit la ligne en premier

dia
Au terme du gala de l’Association nationale de la presse sportive
(Anps) organisé, samedi soir,  l’ancien athlète El Hadj Amadou Dia Bâ
a été désigné comme le étant le meilleur sportif du Cinquantenaire. Et
sa médaille d'argent acquise en 1988 lors des Jeux Olympiques de Séoul
a fait la différence par rapport à ses concurrents.
Les votes du public et des différentes fédérations sportives l'ont
ainsi primé devant les autres pointures du sport national tel que
Jules François Bocandé (meilleur buteur du championnat de France en
1986) et Yahkya Diopt Yékini (le roi des arènes). Visiblement très
séduit par cette distinction et conscient de l'avenir du sport
sénégalais, Dia Bâ n'a pas manqué de lancer un message à la crème des
sportifs sénégalais. «Le plus important, maintenant, est d'aider les
plus jeunes pour qu'ils puissent atteindre le haut niveau. Ils ont
besoin  d'un coup de pouce et mon plus grand souhait est de voir un
jour un autre monter sur le podium olympique» souligne le champion du
cinquantenaire. Il poursuit à ce propos que le Sénégal en a besoin et
l'État doit y mettre les moyens.  Pour boucler la boucle, il lui a été
également décerné le trophée du meilleur athlète des cinquante
dernières années en athlétisme (messieurs).
Pour rappel, El Hadj Amadou Dia Ba a été élu dans un passé récent
athlète du siècle par l'association nationale  de la presse
sportive.Outre ces distinctions pour le cinquantenaire, l'Anps a
également désigné le meilleur sportif de l'année 2009 en la personne
de Balla Dièye (champion d'Afrique et médaillé de bronze mondial de
Taekwondo). En football le soulier d'Or 2009 est revenu à Mamadou
Niang alors que Alpha Oumar Sow ancien joueur du Casa Sport,  remporte
le titre de meilleur footballeur local 2009.


                                                                                                                         Gaëlle YOMI 

Les meilleurs sportifs du cinquantenaire par disciplines

Amy Mbacké THiam, la championne du monde au 400 mètres (2001), est
sacrée meilleure athlète chez les dames. Yahkya Diop dit Yékini
(lutte), Mamadou Ali Ndiaye et Yaye Amy Seck (karaté), Ankiling
Diabone et Hortense Diédhiou (judo), El Hadj Ousseynou Diouf
(football), Mame Maty Mbengue et Abdourahmane Ndiaye dit ‘’Adidas’’
(basket) ont été élus meilleurs sportifs de leur discipline.
Jean Lablanche (auto), Papa Sow (boxe), Rodrigue Mathieu (cyclisme),
Khathia Ba (Canoë-kayak), Djiby Diop et Sophie Diatta (handball), Baba
Sy (jeux de dame), Malick Fall (natation), l’Equipe nationale de pêche
sportive, François Ndiaye (pétanque), Yaya Doumbia (tennis) et Prosper
Sy (volley-ball) ont été eux aussi sacrés champions du Cinquantenaire,
dans leur discipline.